Vous êtes ici chez vous

La politique

Le conseil municipal

Les élections ont lieu tous les 5 ans. Les électeurs de la commune votent pour choisir les conseiller;s municipaux. A Yabassi, ils sont au nombre de 25. Ce sont eux qui désignent le maire et les adjoints.
Le conseil élu en septembre 2013 se compose d’un seul groupe issu de l’Union pour la Fraternité et la Prospérité (UFP), le parti politique qui a remporté le scrutin :
Maboula Mboya Jacques, maire; Ndjaka Samuel, 1er adjoint; Nkedjang Francois, 2ème adjoint; Nyamsi Guillaume, conseiller; Mboumbang Valentin, conseiller; Mandja Samuel, conseiller; Messala Guaumme, conseiller; Nkgakou Marthe, conseillère; Lamatou Ousmanou, conseillère; Ndongo Alice, conseillère; Ndjanabi Epse Edimo Marthe, conseillère; Enenen Ndjal Ngoloko Cécile, conseillère; Dibone Samuel, conseiller; Mbandje Lucien Elysée, conseiller; Moguem Wafo Stephane Laure, conseillère;
Ngock Jean, conseiller; Abdoulaye Adamou, conseiller; Yanyam Epse Belle Adale, conseillère; Longso Kongmbe Jacques, conseiller; Kwedi Bosco, conseiller; Lambo Ruben Fabius, conseiller; Ndjok Noe Lionel, conseiller; Nyamsi Wang Philippe, conseiller; Kouboul Udo Donald Martial, conseiller; Soume Jean, conseiller;

L’exécutif municipal

C’est l’ensemble formé par le maire et ses adjoints. Chacun de ses membres est chargé d’un secteur particulier et se tient à votre disposition pour les questions qui le concernent plus particulièrement.
Le maire et ses adjoints reçoivent sur rendez-vous. Tél. : 33 46 30 54 / 33 46 31 31

Jacques Maboula Mboya

Maire de Yabassi, ses attributions sont fixées par la loi. Il est chargé, sous le contrôle du conseil municipal, de conserver, d’entretenir et d’administrer les propriétés et les bien de la commune et d’accomplir tous actes conservatoires de ces droits ; de gérer les revenus, de surveiller les services communaux et la comptabilité communale ; de délivrer les permis de bâtir et de démolir ainsi que les autorisations d’occupation des sols ; de préparer et de proposer le budget, d’ordonnancer les dépenses et de prescrire l’exécution des recettes ; de diriger les travaux communaux ; de veiller à l’exécution des programmes de développement financés par la commune ou réalisés avec sa participation ; de pouvoir aux mesures relatives à la voirie municipale ; de souscrire les marchés, de passer les baux et les adjudications des travaux communaux, conformément à la réglementation en vigueur ; de passer, selon les même règles, les acte de vente, d’échange, de partages, d’acceptation de dons ou legs, d’acquisition, de transaction, lorsque ces actes ont été autorisés par le conseil municipal ; de prendre, à défaut des propriétaires ou des détenteurs du droit de chasse préalablement mis en demeure, toutes les mesures nécessaires à la destruction d’animaux déclarés nuisible, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur, et éventuellement, de requérir les habitants avec armes et chiens propres à la chasse de ces animaux, de surveiller et d’assurer l’exécution de ces mesures et d’en dresser procèsverbal ; de veiller à la protection de l’environnement, de prendre en conséquence, les mesures propres à empêcher ou à supprimer la pollution et les nuisances, à assurer la protection des espaces verts et à contribuer à l’embellissement de la commune ; de nommer aux emplois communaux et, d’une manière générale, d’exécuter les délibérations du conseil municipal. Il est l’ordonnateur du budget de la commune.

Samuel Ndjaka

1er adjoint au Maire en charge du développement économique et de l’aménagement du territoire.

François Nkedjang

2ème adjoint au Maire en charge du développement sanitaire, social, sportif, culturel et éducatif.

Comités Citoyens de Villages et de Quartiers (CCVQ)

Etre informé sur la gestion de sa ville, pouvoir donner son avis et participer activement à la vie locale sont les droits essentiels de chaque citoyen. Espace de concertation, d’expression, d’initiative et de démocratie participative, les Comités Citoyens de Villages et de Quartiers (CCVQ), sous la conduite du maire, doivent permettre d’émettre des propositions innovantes et aider à trouver des solutions collectives pour améliorer la vie dans nos villages et quartiers. Leurs assemblées sont ouvertes à tous les habitants du secteur. L’objectif majeur est de communiquer et de recueillir les avis sur les projets et les réalisations dans chaque zone.

Des structures de concertation spécifiques

Réunions thématiques, forum de la ville, particip’actions, conseil des sages, conseils d’usagers dans diverses structures municipales, atelier des projets urbains et ruraux, visites de quartier... complètent ce dispositif qui vise à associer les habitants à la réflexion.
Dans nos villages, quartiers, zones prioritaires de développement, points focaux, etc., des bénévoles dynamiques et engagés relaient l’action municipale sous l’impulsion du Maire.