Mairie de Yabassi - land

Vous êtes ici chez vous

Yabassi, terre agricole

Yabassi est une ville du Cameroun située dans la région du Littoral et chef-lieu du département du Nkam. C'est aussi le nom d'un peuple dont l'ancêtre serait Bassi ou Basi. Les Yabassi parlent la langue Bassa, l'une des principales langues de la ville au même titre que le Bandem, le Bodiman, le Ewodi ou Oli et le Banya ; on y retrouve également d'autres langues originaires d'autres provinces du Cameroun comme les langues Bamiléké et le Haoussa. Lors du recensement de 2005, la commune comptait 12 999 habitants, dont 4 288 pour Yabassi Ville. Aujourd’hui, avec l’installation de nombreuses écoles de formation et de l’université, on estime cette population à près de 20 000 habitants.

Autrefois considéré comme le principal grenier de la Région du Littoral, l’activité agricole est tombée en déclin avec l’arrêt des activités du port fluvial de Yabassi autour des années 1900. Plus d’un siècle plus tard, précisément, il y a une vingtaine d’années seulement, les fils et petits-fils de ‘‘planteurs’’ ont repris le flambeau. De vastes étendues de terres toujours aussi fertiles ont permis de sortir justement de terre une trentaine de plantations industrielles et semi-industrielles dont certaines comme ‘‘Les Plantations Fomi’’, un complexe agro pastorale situé à Nkole Ngock (Bonépoupa) sont une référence.

La municipalité de Yabassi est particulièrement fière de ce modèle agricole qui privilégie l’intégration élevage porcins, pisciculture, volaille, palmeraie, cultures vivrières... avec l’utilisation des dérivées agricoles pour la production de la provende et des dérivées d’élevage pour la fertilisation des sols. Le développement d’une agriculture saine et durable, qui met l’accent sur la préservation des sols sera fortement encouragé et soutenue. Nous entendons initier des actions en direction des producteurs, petits et grands, afin que ceux-ci bénéficient de tous les appuis nécessaires.

Pouvoirs publics, organismes nationaux et internationaux, investisseurs privés, tous seront sollicités pour redonner à Yabassi son statut d’antan de grenier agricole de la région du Littoral et du Cameroun.