Vous êtes ici chez vous

Electricité

1524752231

Les promesses de la compagnie d’électricité (Enéo) de résoudre définitivement les problèmes de coupures intempestives et prolongées d’électricité à Yabassi n’ont pas été tenues. Après de rares moments d’accalmie, suite à la marche pacifique des populations de la cité capitale du Nkam qui n’en pouvaient plus de subir plus de 45 jours de coupure d’électricité, les ‘‘délestages’’ ont repris droit de cité’’, et avec eux de nombreux désagréments ainsi que d’importants dégâts et pertes en matériels.
On ne compte plus en effet le nombre de coupure d’électricité depuis la sortie de la dernière crise négociée par les autorités administratives qui avaient également promis de veiller au grain. La dernière en date toujours en cours au moment où nous rédigeons cet article est à l’origine de l’incendie de deux résidences au camp fonctionnaire N°1. Choquées par cet autre incendie, après les deux précédentes dont celui qui a ravagé la résidence du préfet, les populations de Yabassi promettent de descendre de nouveau dans la rue. L’un des leaders du dernier mouvement a confié que cette fois ‘‘nous irons jusqu’au bout’’.
Le préfet du Nkam qui avait promis lors des derniers mouvements d’humeur qu’il y aurait un avant et un après a intérêt à trouver de nouveaux arguments pour désamorcer cette nouvelle crise sociale qui s’annonce.